3 Jours à Kyoto

 

S’évader 3 jours à Kyoto est un pur régal. Offrant un équilibre parfait entre histoire, nature, monuments et shopping, Kyoto occupe une place de choix parmi mes destinations de voyage favorites. Si vous vous y rendez pour une courte période, il est crucial de bien s’organiser. Je vous propose donc ici mes recommandations sur ce qu’il faut voir, faire et manger pour un séjour réussi de 3 jours à Kyoto.

 

 

Après plus d’un an sans avoir pris de vraies vacances, j’avais sérieusement envie d’aventure et d’évasion. Je voulais voir quelque chose de nouveau, expérimenter une culture différente et me perdre dans les allées sinueuses d’une ville jamais visitée auparavant. Le problème, c’est qu’après une année complète sans vacances, vous êtes tout simplement épuisé ; en tout cas, c’était le cas pour nous. Bien sûr nous avions toujours envie de partir à l’aventure, mais il fallait aussi que ce soit sans stress, sûr et aussi détendu que possible. Sur ces critères, nous avons ainsi jeté notre dévolu sur le Japon, et plus précisément sur Kyoto.

 

Le Japon tient une place toute particulière dans mon cœur. Tokyo fût ma première destination à l’étranger, et c’est là que mon amour des voyages a débuté. Cela faisait maintenant plus de dix ans que je souhaitais retourner au Japon. Cette fois cependant, je voulais tester Kyoto. Nous n’avions que 5 nuits à passer au Japon car c’était une escale sur notre route vers l’Australie. Au début, j’étais inquiète de ne pas avoir assez de temps pour tout voir. Je me suis alors renseignée sur Internet et, de l’avis de beaucoup de gens, 5 nuits étaient en fait même un petit peu long. Honnêtement, je peux vous dire maintenant que l’idéal est de passer entre 3 et 6 jours à Kyoto.Je vous propose ici un guide de 3 jours à Kyoto. Ces 3 jours sont remplis de tout ce que j’ai aimé là-bas. Certaines choses peuvent ne pas être à votre goût, mais ce n’est qu’un guide et vous pouvez toujours choisir ce qui vous intéresse dedans.

 

Si vous avez déjà été à Kyoto et que vous avez d’autres recommandations, n’hésitez pas à me laisser un commentaire avec tous les détails.

 

3 Jours à Kyoto

 

JOUR 1

L’HEBERGEMENT

Nous avons séjourné au Kyoto Grandbell Hotel à Gion. L’hôtel était d’un très bon rapport qualité / prix. C’était très chic tout en arborant une touche traditionnelle. Notre chambre était confortable avec tous les équipements nécessaires. Au rez-de-chaussée, l’hôtel donnait de plus sur des bains japonais traditionnels. Je vous recommande à tous d’essayer cela au moins une fois. C’est tellement relaxant que cela vous laisse avec un vrai sentiment de zénitude. En ce qui concerne l’emplacement, j’ai lu des critiques mitigées concernant Gion , mais je dois dire que j’ai adoré. Oui, c’est un peu touristique, mais son emplacement central est parfait pour un voyage de 3 jours.

 

LE MATIN

Je vous recommande de débuter votre premier jour à Kyoto très tôt. Essayez de partir avant 7h et dirigez-vous vers le temple Hokanji. La rue principale qui mène à ce temple bouddhiste de 5 étages est rapidement bondée, et un début aux aurores vous assurera de pouvoir flâner paisiblement et de prendre quelques photos avant l’arrivée de la foule. À 8h %Arabica ouvre. Ils sont situés en bas de la rue principale menant au temple et font un des meilleurs cafés de Kyoto. Si vous utilisez Google Maps, cherchez “% Arabica Kyoto Higashiyama” et vous trouverez rapidement votre chemin.

Une fois bien caféiné, retournez de quelques pas en direction du haut de la colline (oui, retour vers le temple) et à votre droite vous trouverez des portes orange vif marquant l’entrée de Yasaka Koshindo. Couvert de petites boules colorées, Yasaka Koshindo est rapidement devenu l’un de mes temples préférés à Kyoto. Il est petit et ne prend que quelques minutes à visiter dans son intégralité, mais pour moi, c’était l’un des endroits les plus mémorables que nous avons visités. On dit que les boules colorées ornant le temple représentent Kukurizaru, un singe avec les pieds et les mains liés, qui représente le contrôle du désir. Pour voir un de ses vœux exaucé, il faut sacrifier un de ses désirs et le placer à l’intérieur du singe (dans une petite balle colorée). Selon la légende, le singe vous aidera à vous débarrasser de ce désir afin d’aider à la réalisation de votre souhait. J’aimerais vraiment pouvoir lire le japonais car je suis curieuse de savoir quels désirs les gens désirent sacrifier.

 

Hokanji et Yasaka Koshindo ne sont que deux des nombreux temples de la région méridionale de Higashiyama. Les temples ont tendance à s’étendre plus ou moins du nord au sud sur quelques kilomètres dans cette zone et vous pouvez facilement marcher de l’un à l’autre. Je vous recommande de commencer par le sud avec Kiyomizu-dera, puis de marcher vers le nord en direction de Kodai-ji et de terminer par Chion-in. N’hésitez pas à flâner sur le chemin dans les petites rues sinueuses, de vous arrêter pour prendre un café à Portland Roasting Coffee et de déguster des crêpes au matcha ou aux haricots rouges dans l’un des nombreux magasins le long de votre promenade. Si vous êtes comme moi et que vous avez besoin de faire pipi toutes les 5 secondes, vous serez heureux de savoir qu’il y a de nombreuses toilettes publiques propres tout au long de cette ballade. Enfin, une fois que vous avez votre dose de temples pour la journée, retournez vers Gion.

 

3 Days in Kyoto

L’APRÈS MIDI

Vous êtes sans doute maintenant affamés par les aventures de la matinée. Heureusement, juste à côté du Kyoto Grandbell Hotel, vous trouverez un petit restaurant à Gyoza appelé Gyoza8 J’ai mangé beaucoup de ces petites boulettes savoureuses dans ma vie et je dois dire, qu’ils font parmi les meilleurs Gyoza que j’ai eu l’occasion de manger ! Ils proposent des saveurs traditionnelles et d’autres un peu plus uniques. Mes préférés étaient les gyoza à la truffe et les gyoza porc / mandarine. Deux combinaisons de saveurs uniques qui étaient tout à fait divines ! Si vous avez encore faim après cette mise en bouche, allez directement de l’autre côté de la rue et vous trouverez un petit bar yakitori qui s’appelle Yakitori Tarokichi. Les gyoza sont délicieux mais pas particulièrement coupe faim, donc terminer votre repas par quelques brochettes parfaitement marinées et cuites est une option que je vous recommande vivement.

 

Après le déjeuner, faites une petite promenade sur Shijo Dori. Je recommande de passer l’après-midi à flâner dans les grands magasins japonais. J’ai particulièrement aimé OIOI (apparemment prononcé Marui). Au rez-de-chaussée, vous trouverez quelques-uns des meilleurs Mochi que je n’ai jamais goûtés, et si vous avez besoin de plus de café, Unir fait un bon latte bien corsé. A l’étage, vous trouverez de la mode et des accessoires, essentiellement tout ce que vous attendez d’un grand magasin.

 

Si vous recherchez le meilleur de la mode japonaise et des marques internationales, vous pouvez continuer de descendre Shijo Dori vers un grand magasin à huit étages appelé Fujii Daimaru. Je vous préviens, une fois que vous avez commencé à faire du shopping ici, il est difficile de s’arrêter. Je sais que j’ai passé pour ma part trop de temps dans ce grand magasin. A toute fin utile, c’est aussi génial niveau mode masculine. Julien n’est normalement pas un grand fan de shopping et il a tout de même aimé certaines boutiques ici.

 

Si vous êtes plus nourriture que shopping, ne manquez pas l’énorme Foodhall au sous-sol du grand magasin de Takashimaya. Ici, vous trouverez de tout, des délicieuses friandises sucrées aux sushis fraichement préparés en passant par la plus grande variété de sauces soja que vous n’ayez jamais vu. Si ce séjour n’avait pas été juste une étape dans mes vacances, j’aurais bien rempli ma valise à ras bord de produits de ce magasin.

 

LE SOIR

Selon d’où vous venez, vous serez probablement épuisé après cette première journée bien remplie. Je vous conseille de passer la soirée à vous détendre et à vous délecter d’un grand bol de ramen. La première nuit, lorsque nous sommes arrivés à Kyoto, il était assez tard et l’un des seuls restaurants encore ouvert était un petit restaurant de ramen appelé Ramen Itsuwa. Nous ne savions pas trop à quoi nous attendre, mais il s’est avéré être l’un des meilleurs restaurants de ramen que nous avons essayé à Kyoto. Le menu y est simple, bon marché et vous fera complètement perdre la tête ! C’est une visite incontournable à faire pour tous les fans de ramen !

 

 

JOUR 2

LE MATIN

Si vous êtes comme moi et que vous avez besoin d’un café avant de pouvoir commencer votre journée, vous serez ravis d’apprendre qu’un joli petit café appelé Weekenders, ouvre tôt le matin (7h30 pour être précis). Ce café, un petit peu caché, torréfie son propre café et propose un café filtre exceptionnel ainsi que des lattes et des expressos. Pour ajouter à cela, Weekenders est situé à quelques pas d’un des arrêts de bus de la ligne permettant de se rendre à Kinkaku-ju, l’emblématique temple bouddhiste en or. Ce temple ouvre à 9h du matin et, étant l’un des monuments les plus populaires du Japon, je recommande d’arriver le plus tôt possible. Le moyen le plus facile d’y arriver est de prendre le bus 205 de Sanjo Dori jusqu’à l’arrêt Kinkakujimichi. De là, vous aurez une courte promenade avant d’arriver au temple, mais c’est facile à trouver. La visite du temple et de ses jardins ne prend pas beaucoup de temps (environ une heure), vous aurez donc tout le loisir de voir d’autres choses plus tard dans l’après-midi.

 

Après avoir visité Kinkaku-ju, prenez le bus de l’autre côté de la route vers le centre de Kyoto. Si vous êtes fan de tout ce qui est « kawaii », rendez-vous au café Elk pour tester leurs incroyables pancakes épais et moelleux accompagnés d’un cappuccino 3D. C’est un peu cher, mais très unique et cela vaut le détour.

 

3 Days in Kyoto

Elk Café, Kyoto

 

L’APRÈS MIDI

En milieu d’après-midi, vers 15h, commencez à marcher vers Fushimi Inari-Taisha. Visiter ce site sur la fin de l’après-midi vous permet de vous accommoder de beaucoup moins de touristes qu’en début d’après-midi. C’est une longue marche, mais j’ai trouvé cela très agréable. Vous aurez l’occasion de voir les choses un peu hors des sentiers battus, comme de jolis quartiers résidentiels japonais et des sanctuaires cachés. Il y a aussi un bon café sur la route appelé Vermillion.

 

Une fois arrivé sur place, prenez votre temps pour profiter de ce sanctuaire couleur feu. Promenez-vous à travers les célèbres portes torii qui jalonnent tout un parcours faisant le tour du site et de la forêt alentour. Personnellement, j’ai adoré les statues des renards qui jalonnent tout ce site. A l’origine, au 8ème siècle, ce sanctuaire était dédié à Inari, le dieu shinto du riz pour assurer la prospérité des affaires. Les renards étaient les messagers d’Inari qui tenaient dans leurs bouches les clefs de greniers à riz. Je trouve cela fascinant de voir comment le rôle de divinités a pu inspirer la conception de tels monuments. Cela m’a en tout cas certainement inspiré ; mon mari et moi avons pris des centaines de photos là-bas !

 

3 Jours à Kyoto

LE SOIR

À quelques pas de Fushimi Inari-Taisha, vous tomberez sur le Dragon Burger. Bien que beaucoup d’entre vous vont penser que c’est totalement fou de manger un hamburger quand vous avez accès à tant de délicieux plats japonais, croyez-moi ces hamburgers valent vraiment de détour ! Chacun d’entre eux possède sa propre influence japonaise, comme de la mayonnaise au wasabi ou de la sauce au yuzu. Même le pain est fait à partir de farine de pain Hokkaido et d’œufs frais d’Ako pour le rendre plus moelleux. Si cela ne vous tente pas et que vous préférez quelque chose de plus traditionnel, je vous recommande de retourner dans le centre-ville et de goûter le fameux Okonomiyaki de la région. C’est un délicieux plat à base de pancakes, recouvert d’une délicieuse sauce Tonkatsu et de flocons de bonite.

 

Si vous êtes fan de bières artisanales, je vous recommande d’aller au Spring Valley Brewery. Leur sélection de bières pression est top. Pour notre part, comme il nous était impossible de nous décider sur une bière en particulier, nous avons opté pour un plateau de dégustation composé de 6 petits verres de bières différentes. Je ne me souviens pas des noms de mes favorites, mais il y avait une stout au réglisse qui était particulièrement délicieuse, ainsi qu’une IPA très rafraîchissante que j’adorais. Si la bière n’est pas votre truc, vous pouvez plutôt prendre un verre au Bar K-ya ou s’il fait assez chaud, vous diriger vers la terrasse extérieure de l’Atlantis.

 

JOUR 3

LE MATIN

On se lève et on y va ! Oui, il n’y a pas de place pour le repos pendant ce séjour de 3 jours (désolé !). Peut-être était-ce à cause de la période de l’année pendant laquelle j’étais à Kyoto, mais j’ai définitivement constaté que les sites touristiques se remplissent rapidement. Cela vaut vraiment la peine de se lever tôt.

 

Dès que vous êtes réveillé, prenez la ligne de tramway Arashiyama de la station Shijo-Omiya jusqu’à la station Keifuku Arashiyama. Cette station vous donne accès à la pittoresque région d’Arashiyama où vous trouverez des sites tels que le parc à singes d’Arashiyama, le temple Tenryuji et la célèbre forêt de bambous. Une fois sur place, je vous recommande de commencer votre journée au café %Arabica. Non seulement leur café est délicieux, mais vous pouvez profiter d’une vue incroyable sur les montagnes luxuriantes des environs et sur le pont Togetsu-kyo. Ensuite, suivez les panneaux indiquant Arashiyama Monkey Park. C’était l’un des meilleurs moments de notre voyage. Les singes y sont en liberté et viennent au parc pour la nourriture et pour bronzer sur les toits de petites cabanes. Je pensais que nous ne pourrions que voir un ou deux singes au loin, mais ils étaient en fait partout autour de nous. Des bébés jouaient, d’autres singes étaient profondément endormis au soleil et, d’autres étaient, disons simplement, en train de « feeling the love » ;-). Nous avons ainsi passé quelques heures dans ce parc à observer tous ces singes, c’était une expérience vraiment incroyable et mémorable.

 

Une fois le parc à singes terminé, passez le reste de la matinée à explorer la forêt de bambous et le temple Tenryuji. Cela vaut aussi le coup d’œil le long de la rue principale. C’est très touristique mais il y a quelques bons magasins de souvenirs pour ramener à la maison. Avant de reprendre le tram vers le centre-ville de Kyoto, arrêtez-vous à Zarame pour déguster une barbe à papa aromatisée à la fleur de cerisier ou au thé matcha. Contrairement à la plupart des barbes à papa qui ont juste un goût de sucre, celles-ci ont un goût bien distinct et elles sont vraiment esthétiques.

 

3 Days in Kyoto

3 Days in Kyoto

L’APRÈS MIDI

Si vous prévoyez de déjeuner à Arashiyama, je vous recommande d’essayer l’Unagiya Hirokawa, un restaurant japonais traditionnel spécialisé dans l’Unagi (l’anguille d’eau douce grillée). C’est un endroit très populaire pour le déjeuner alors je vous conseille de réserver une table à l’avance pour éviter de faire la queue.

 

Si vous préférez déjeuner dans le centre-ville de Kyoto, essayez le Yakiniku Marutomi, au dernier étage d’OIOI. Ici vous pourrez tester les meilleures variétés de bœufs japonais, y compris les Saga Beef, Miyazaki Beef et bien sûr, le Wagyu Beef. Vous avez la possibilité de griller votre viande vous-même, ou de commander à partir du menu. Le menu déjeuner est d’un excellent rapport qualité prix (beaucoup plus abordable que le menu du dîner). J’ai choisi le bol de riz Donburi Roast Beef et Julien a choisi le Bipimbap grillé à la pierre. Ces deux plats étaient délicieux et, en plus de proposer une nourriture fantastique, Yakiniku Marutomi vous offre également une vue imprenable sur Kyoto.

 

Après le déjeuner, passez le reste de l’après-midi à visiter les marchés de Nishiki. C’est le plus grand marché traditionnel de Kyoto et vous pourrez trouver ici de tout, de l’étrange au merveilleux. Forcez-vous à oser, goûter et à essayer autant de de choses inconnues que possible. Si vous êtes un inconditionnel de nourriture, vous adorerez ce marché. Vous y trouverez tous les ingrédients que vous pouvez imaginer et plus encore. J’ai particulièrement aimé les grands tonneaux pleins de légumes fermentés et marinés, d’aspects plus étranges les uns que les autres, et les étals vendant des brochettes de sashimis frais.

 

3 days in Kyoto

LE SOIR

Un de mes restaurants préférés à Kyoto a été le Butaya Ton’ichi. Situé à Teramachi, une longue galerie remplie de boutiques et de restaurants, le Butaya Ton’ichi sert des plats japonais classiques cuisinés à la perfection. Leurs bols de porc sont les plus délicieux que j’ai eu l’occasion d’essayer tout en offrant un excellent rapport qualité-prix. Nous avons essayé ce restaurant le premier jour de notre arrivée à Kyoto et nous avions été tellement séduits, que nous y sommes retournés le lendemain. Malheureusement pour nous, ils fermaient ce jour là pour rénovation et n’ont pas ré-ouvert avant notre départ de Kyoto. Nous avons passé le reste de nos vacances à essayer de trouver des bols de porc aussi savoureux, mais nous n’avons pas pu trouver d’équivalent. Pendant les périodes d’affluence, vous devrez peut-être faire la queue pour y entrer, mais croyez-moi, ça vaut le coup ! Teramachi ferme assez tard donc pendant que vous êtes là, profitez-en pour jeter un coup d’œil aux boutiques de la galerie avant de retourner à l’hôtel pour un onsen de minuit.

 

 

 

 

Et voilà, vous voici embarqué pour 3 jours remplis d’aventures, d’histoires de délicieux repas japonais et de cafés. Dans l’idéal, ce parcours serait à étaler sur 4 ou 5 jours pour vous laisser le temps de vous détendre, de vous perdre dans les rues de Kyoto et de laisser place à l’inattendu. Cependant, si vous n’avez que 3 jours, en suivant ce guide, vous verrez, dégusterez et expérimenterez ce que je considère comme le meilleur de ce que Kyoto ait à offrir.

Si vous avez visité Kyoto récemment, n’hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous pour me faire découvrir, ainsi qu’aux autres lecteurs, vos recommandations sur quoi voir et quoi faire à Kyoto !

 

Quelques conseils pour la route

– Ayez toujours de l’argent sur vous. Très peu de restaurants et de cafés acceptent les paiements par carte.

 

– Lorsque vous prenez le bus ou le tram, payez lorsque vous descendez, et pas lorsque vous montez.

 

– Les poubelles sont souvent difficiles à trouver, alors évitez de manger sur le pouce.

 

– Assurez-vous de vous laisser de la marge pour arriver à l’Aéroport de Kansai. Nous avons presque raté notre vol parce que j’avais sous-estimé le temps qu’il nous faudrait pour aller de notre hôtel à l’aéroport.

 

– La gare de Kyoto est un vrai labyrinthe. Arrivez tôt pour ne pas manquer votre train.

 

 

 

 

UP NEXT

2 Comments

Leave a Comment

  • linemourey
    février 26, 2018 at 1:48 pm

    Hello ! J’ai un ami rencontré en Australie qui vit à Kyoto mais je n’ai pas encore eu l’occasion de le retrouver et découvrir sa ville ! Ca semble hors du temps, paisible, ça donne tellement envie tes photos ! 🙂

    A bientôt,
    Line
    https://la-parenthese-psy.com/

    • Chelsea Wilson (Le Meilleur Pâtissier)
      février 27, 2018 at 6:42 am

      Hello Line ! Merci pour ce retour. Il faut vraiment que tu visites cette ville un jour, tu vas l’adorer ! Comme tu as dit, c’est très paisible et très relaxant, parfait pour un petit séjour !